Investissements récents

Et oui, votre contribution fait une réelle différence ! La  Fondation BMP s’est engagée à investir 10 000 000 $ (pour la période 2009-2013) afin d’aider l’Hôpital BMP et le CSSS La Pommeraie (maintenant le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS) à mieux desservir sa clientèle. Voici comment certains de nos professionnels de la santé décrivent les améliorations que votre appui à récemment permis d’apporter :

Dr. Markus Göttke, Chef de département, médecine spécialisée

Les nouvelles cliniques externes situées au deuxième étage de l’Hôpital BMP apportent des changements importants aux soins et services offerts aux patients. L’espace est maintenant adéquat afin d’accueillir et d’examiner les patients de manière efficace, de leur prescrire les examens et les traitements appropriés. On y retrouve également un espace pour offrir des sessions d’information aux patients souffrant de troubles médicaux complexes tels le diabète ou de maladie cardiovasculaire.

De plus, ces nouvelles cliniques servent maintenant d’ancrage aux multiples cliniques satellites offertes par nos spécialistes externes pratiquant sur le territoire de Brome-Missisquoi, offrant des options de diagnostique et de thérapie auparavant exclusifs aux patients hospitalisés. Cette option attire des médecins et des professionnels de très haut calibre intéressés à venir travailler ici et nous permet d’offrir un niveau de soins que d’autres hôpitaux de la grandeur du nôtre ne peuvent ordinairement offrir.

 

Dr. Jacques Laplante, Oncologue

Le nouveau scan installé au CSSS (pour lequel la Fondation à contribué pour 500 000 $) a permis d’améliorer grandement la qualité des soins offerts à notre population. Cette nouvelle technologie permet une nette amélioration de la résolution ainsi qu’une réduction de l’exposition à la radiation qui peut atteindre 30 %. Ceci permet d’améliorer la précision diagnostique. De plus, la rapidité de cette nouvelle technologie accélère le temps passé à l’examen et réduit les délais d’attente pour un scan au grand bénéfice de nos patients. Nous aurons également la possibilité de développer dans un avenir proche, grâce à cette nouvelle technologie, les colonoscopies virtuelles.

 

Marie-Josée Clusiau, pht Assistante chef, service de physiothérapie

Cette année la Fondation BMP nous a permis d’acquérir un petit appareil appelé « Biostim » délivrant un champs magnétique d’extrême basse fréquence. Quoiqu’étant un petit investissement de 5 000 $, nous en obtenons de grands avantages. Cet appareil stimule la guérison cellulaire tant au niveau de la peau, des os, des muscles, des tendons . . . du cartilage. Il y a plusieurs études scientifiques sérieuses démontrant son efficacité. Nous avons également obtenu d’excellents résultats pour le soulagement de la douleur pour certains patients pour qui la médication n’avait pas fonctionné. Je pense entre autres à deux patients: un amputé et un autre avec multiples fractures, qui ont réussi à dormir leur première nuit sans douleur après le premier traitement. Comme nous réagissons tous différemment à la douleur et aux traitements, cet appareil ne soulage pas tous les patients mais il nous donne un outil supplémentaire dans le traitement de la douleur. Cette modalité n’a pas d’effets secondaires et elle est non invasive.

 

Dr. Charles Weldon Ophthalmologiste

Lorsque BMP a obtenu un tomographe à cohérence optique (TCO), nous avons acquis un des plus importants instruments diagnostiques des 30 dernières années. Cet équipement a révolutionné notre capacité de visualiser la rétine qui est l’endroit où se trouvent les plus fréquentes causes de perte visuelle. L’appareil nous permet aussi de mieux évaluer l’état du nerf optique, endroit où se produit le dommage associé au glaucome. Ainsi, le glaucome, la dégénérescence maculaire et la maladie oculaire diabétique, trois des plus importantes causes de perte visuelle, peuvent être désormais mieux évaluées et traitées plus efficacement que jamais auparavant.

Cette acquisition nous permet aussi de traiter ici à BMP, des patients qui avaient précédemment eu à se déplacer à Montréal ou Sherbrooke pour obtenir des soins. Typiquement, je traite personnellement environ une dizaine de patients par semaine qui auraient eu, parfois tous les mois, à se déplacer à l’extérieur pour avoir accès aux soins requis. Ceci a totalement changé notre pratique.

 

Jocelyne Bachand Coordonnatrice en mammographie

Notre centre de mammographie a été transformé l’année dernière. Situé dans de nouveaux locaux, il a accueilli un nouveau mammographe numérique ainsi qu’une table à biopsie ventrale. Cette technologie nous permet d’obtenir des images plus précises; qui par le fait même nous permet de découvrir des lésions plus petites. La table à biopsie permet de faire des examens ici à BMP au lieu de référer les patientes à l’extérieur. Plus tôt les lésions sont découvertes, meilleur sera le pronostique pour la patiente

 

Dre. Élaine Lafond Spécialiste, urgence

Notre nouveau département d’urgence se veut une avancée significative à la fois pour les patients et le personnel médical. La configuration des lieux se veut mieux pensée et les salles de soins critiques sont particulièrement vastes avec tout l’équipement nécessaire à portée de main, nous permettant d’agir plus rapidement pour les cas les plus graves. Pour les patients, les cubicules de l’observation offrent plus d’espace, d’intimité et assurent un meilleur contrôle des infections. De plus, leur disposition permet au personnel d’avoir un accès visuel constant sur tous les patients. Des salles d’examen spécialisées pour les patients en décontamination et pour ceux nécessitant plus de surveillance pour des raisons psychiatriques sont maintenant disponibles. C’est en somme une amélioration majeure qui a changé nos pratiques.